Author: cconceicao

0

Pour le sens commun, le terme « philosophe » évoque volontiers la figure d’un penseur académique, celle d’un vieux barbu figé dans un buste en marbre, voire, au mieux, celle d’un homme sage et rêveur; la philosophie est perçue comme un exercice intellectuel. Le philosophe, un homme qui pense avant tout? Surement pas aux yeux des premiers philosophes grecs. Si la pensée était leur arme de prédilection, ce n’était pas pour faire des moulinets dans l’air et impressionner la galerie, mais pour affuter leur vertus, terrasser leurs défauts, partir à la conquête d’eux même et de dieu.

La pratique de la philosophie à la manière classique passe par l’exercice quotidien de cet art de la guerre intérieure, ce que Pierre Hadot a appelé les exercices spirituels.

0

Du 15 au 19 juillet, des membres de Nouvelle Acropole Belgique ont participé à une rencontre de philosophes praticiens en Autriche.  C’est la seconde fois que l’association internationale organise une rencontre européenne avec pour objectif d’échanger autour de nos pratiques citoyennes mais également de vivre des expériences enrichissantes en groupe multiculturel.  Au programme, ateliers théâtre politique et tir à l’arc philosophique, rendonnée nocturne en montagne et échanges multiples entre participants.

Arts martiaux philosophiques

Cet atelier a pour but de faire revivre les liens ancestraux entre l’art martial et la philosophie par la pratique du Nei Kung.

Devenir guerrier pacifique

Être guerrier pacifique aujourd’hui, c’est être dans une attitude plus active face à la vie et pour cela prendre conscience de nos limitations et les vaincre à l’aide de nos armes intérieures.

En Belgique, nous offrons une formation de base au volontariat secourisme à nos volontaires.  Cette formation peut être complétée par divers projets de formation à l’intervention sur des terrains ayant subi des catastrophes naturelles.  Nouvelle Acropole organise ces formations en collaboration avec des professionnels et des associations actives dans le secteur.

Un de nos objectifs est de promouvoir l’action dans la société.  Dans ce cadre, notre présence au service de notre quartier (Sainte-Catherine) est très importante à nos yeux.  Notre projet de volontariat « PhiloCité » répond à cet objectif.  Nos volontaires font régulièrement des sorties de nettoyage du quartier, en complément aux équipes communales qui font déjà un excellent travail dans ce sens.  Ces sorties comportent également une visée éducative.

L’association promeut un idéal de fraternité humaine qui se traduit par des actes de solidarité entre les participants de nos activités mais également avec les plus démunis ou les personnes qui en ont ponctuellement besoin.  Nous organisons de nombreuses activités de volontariat social tant de manière autonome qu’en partenariat avec d’autres associations.

Exemples d’activités : tri et don de vêtements pour le centre d’accueil pour réfugiés du Petit Château à Bruxelles, confection de truffes et distribution aux sans-abris dans le cadre des fêtes de fin d’année, activités éducatives lors de la journée de la propreté organisée par la ville de Bruxelles…