Our Blog

0

Alors que le Mythe de la Caverne nous a été transmis par Platon il y a 24 siècles, il est plus que jamais actuel. Pour illustrer l’idée du Mythe dans les rues, de jeunes aspirants philosophes de notre école sont sortis dans le centre de Bruxelles ce samedi 23 janvier.

Imaginons que nous soyons des prisonniers de notre société, que nous soyons menés par des désirs artificiels créés par les médias, que nous portions de l’attention sur ce qui est visible à l’extérieur – argent, apparence, biens matériels – en oubliant la dimension intérieure – valeurs humaines, potentiel de développement, ouverture envers les autres et l’univers.

Ainsi, le char est tiré par un prisonnier des valeurs de notre société. La véritable liberté réside dans la capacité à identifier ses désirs et à ne pas les suivre aveuglément. Nous pouvons choisir de ne pas poursuivre cette quête. A tout moment, nous pouvons choisir une autre direction : aller à la recherche du Beau, du Vrai, du Juste et du Bon.

 

 

Comments ( 0 )